fr

Franc de Bruges

Depuis cette demeure datant de 1722-1727 était administrée la campagne brugeoise. De 1795 à 1984, cet édifice fit office de cour de justice. Aujourd’hui, elle abrite entre autres les archives municipales et elle est le lieu du recueil de la mémoire écrite de la ville. La demeure est dotée d’une ancienne salle d’assises et d’une salle renaissance munie d’une cheminée monumentale d’apparat en bois, marbre et albâtre, réalisée par Lanceloot Blondeel.

Le palais du 'Franc de Bruges', l'ancienne châtellenie de Bruges, a fait office de tribunal de Bruges, mais aujourd'hui, il accueille les archives de la ville: on y conserve la mémoire écrite de la ville. Pénétrez d’abord par l’ancienne salle d'Assises dans la salle Renaissance. C'est ici dans l'ancienne salle échevinale, que trône une monumentale cheminée du 16ème siècle. Cette cheminée, dite de Charles Quint, en bois, marbre et albâtre a été réalisée par Lancelot Blondeel.

Histoire

À la fin du 14e siècle, le Franc de Bruges fait partie du comté de Flandre. Il est avec Gand, Bruges et Ypres l'un des Quatre Membres de Flandre. Ils se réunissent d'abord sur le Burg, où siègent tant les administrations civiles, comtales qu'ecclésiastiques. Au 15e siècle, le Franc déménage vers l'ancien Love comtal. Le complexe s'étend en 1525 avec une cour de justice, le Tribunal d'échevins et une chambre de retraite. Plus tard, suivirent encore une chapelle et une chambre des orphelins. Le bâtiment, classé en 1938, avec une transformation en style classique, fit office jusqu'en 1984 de palais de justice.

Collection

Une peinture de Van Tilborgh montre une audience au Tribunal d'échevins. Les membres du collège d'échevins, vêtus d'habits officiels noirs, sont assis, prêts à dire le droit. Trois accusés se trouvent à l'avant, flanqués par un agent du tribunal.

Musée

Le Tribunal d'échevins reflète le pouvoir et la justice du souverain. L'énorme cheminée est un hommage à Charles Quint: des statues grandeur nature et des médaillons représentent les membres de sa famille, les blasons font référence à des lieux dans son empire. La cheminée de 1528, en chêne, marbre et albâtre, d'après une conception de Lanceloot Blondeel, est l'une des plus importantes œuvres d'art Renaissance à Bruges.

vers pdf

Informations horaires

à partir du 1 janvier 2014

lundi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
mardi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
mercredi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
jeudi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
vendredi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
samedi 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00
dimanche 09h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00

Entrées jusqu’à 12h00 et 16h30.

exceptionnellement fermé
  • 14 mai 2015
  • 1 janvier 2015
  • 25 décembre 2015

Informations prix

Individuels

Adultes € 4,00
65+ € 3,00
jeunes jusqu'à 25 ans € 3,00
enfants jusqu'à 11 ans € 0,00

Visite de l’Hôtel de ville comprise (vente des tickets à l’Hôtel de ville)

Locatie

Brugse Vrije, Burg 11 a, 8000 Brugge
instructions
arrêt de bus le plus proche Markt, Markt
gare la plus proche Brugge
plus proche stationnement publique Biekorf, Naaldenstraat
Référence sur le plan de la ville F8

Lieu

Accessibilité
  • Établissement entièrement accessible Établissement entièrement accessible

Contact & Informatie